Fête des lumières 2013

Que de boulot et de fatique ici, pas le temps de me piquer les doigts avec la moindre aiguille pour l’instant. Snif…

Heureusement,en bonne lyonnaise, j’ai pris le temps de me balader dans la nuit glaciale pour découvrir les installations de la fête des lumières.

Voici quelques photos pour vous mettre l’eau à la bouche.

Au parc de la Tête d’Or

bdP1050637

bdP1050635

bdP1050653

bdP1050674

 

à l’amphithéâtre des 3 Gaules

bdP1050700

Place Sathonay

bdP1050713

bdP1050717

bdP1050718

Rue de la République

bdP1050735

Place des Jacobins

bdP1050736

Et je ne vous mets que les photos, car pas mal d’installations, dont celle de la place de Terreaux vraiment féérique, méritent le format vidéo.

A l’année prochaine!

Coup de coeur: le fraisier

Cette année, allez savoir pourquoi, j’ai envie de me lancer dans de la pâtisserie un peu plus élaborée que mélanger des ingrédients, verser la pâte dans le moule et mettre au four. Oui, j’ai envie de réaliser (juste de temps en temps hein!) des gâteaux trop bons mais qui nécessitent plusieurs étapes de réalisation, et donc, longs à faire. Après m’être initiée au royal / trianon sous forme de buche pour Noël puis pour la fête des mères, pour la fête des pères j’ai tâté du fraisier. Comme c’était un délice, à se damner, j’ai remis ça pour l’anniversaire de mon chéri cette semaine. fraisier Comme je suis gentille, je vous livre ma recette. FRAISIER 8 personnes:

Génoise:

3 œufs 94 gr de farine 94 gr de sucre

Crème mousseline:

25 cl de lait 2 œufs 30 gr de farine 50 gr de sucre 1/2 cac de graines de vanille 1/2 cac d’agar-agar 50 gr de beurre pommade 15 cl de crème fleurette   500 gr de fraises   – Commencer par placer la crème fleurette ainsi que les fouets du batteur et le saladier dans lequel vous allez monter la chantilly au frigo.

Préparez la génoise.

– Beurrer et sucrer le moule (le miens fait 21 cm de diamètre) – Séparer le blanc des jaunes d’œuf. – Mélanger les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. – Ajouter la farine. – Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à l’appareil. – Verser dans le moule et mettre au four à mi-hauteur 12 min à 200°c. – Une fois cuite, démouler la génoise et la faire refroidir sur une grille.

Préparez la crème mousseline.

– Mélanger les œufs avec le sucre puis ajouter la farine. – Porter à ébullition le lait avec la vanille et l’agar-agar puis le verser sur l’appareil tout en mélangeant. – Remettre le mélange dans la casserole sur le feu et faire cuire 3 min tout en mélangeant. – Après la cuisson, ajouter le beurre pommade. –  Filmer à contact (le film doit toucher la crème pour éviter qu’elle ne croûte). – Une fois la crème refroidie, monter la crème fleurette et l’incorporer en 3 fois à la crème pâtissière (préalablement fouettée).

Dressez le gâteau.

– Couper la génoise en 2 dans l’épaisseur afin d’obtenir 2 disques. – Déposer une fine couche de crème mousseline sur le premier disque de génoise (sur la face moelleuse). – Couper les plus belles fraises en 2 et les placer sur la crème tout autour du disque de génoise. – Remplir le milieu du gâteau avec le reste de fraises (en réserver quelques une pour le décors) – Recouvrir les fraises de crème mousseline puis y déposer le deuxième disque de génoise. – Napper le dessus du gâteau avec le reste de crème mousseline et décorer avec quelques fraises.   Ce n’est pas si long que ça à faire et ça en vaut vraiment la peine, alors profitez des dernières fraises pour vous emmener au paradis! Alors comme le dit JR (Joël Robuchon): « Et bon appétit bien sûr! »

Coup de coeur: The Wheels on the Bus

J’avais envie de commencer une nouvelle rubrique sur ce blog, une rubrique un peu fourre-tout où je partagerais mes coups de cœur.

Et comme le dimanche les blogs sont un peu « en week-end », j’aime bien l’idée de faire vivre le mien le dimanche!

Aujourd’hui, je vous ai déniché sur le net une petite vidéo d’une comptine anglosaxone « the wheels on the bus ». Les paroles sont simples du coup, si vous avez l’oreille, vous pouvez vous amuser à la chanter à / avec votre enfant.

Mais cette version Duplo est vraiment sympa et pas gnangnan.

Bon week-end!